samedi 30 je redecolle apres 2 jours de repos chez seb. il fait tres beau enfin, je rejoint la cote a Etable sur mer, puis Plouha ou je mange sur une plage hyperfrequentee, Paimpol, Lezardrieux, Treguier.

direction la cote de granite rose, Perros Guirec, Ploumanach, tregastel, trebeurden. ensuite je poursuis a l ouest par Lannion, st Michel en greve, plestin en greve aussi et stop avant Morlaix.

Lundi 1er septembre. je me reveille dans le champ couvert de rosee (comme d hab quoi!) le ciel est bleu, il fait beau. Descente sur Morlaix. Le port, joli. Remontee, je prend la mauvaise route. Vent de face, montees, descentes, beaucoup  d energie pour retrouver la bonne route. je croise un cyclo voyageur francais qui vit a brisbane en australie. il me raconte ses galere, crevaisons sur crevaisons.. etc, les mauvaises ou inexistantes indications routieres en bretagne..raleur et tres sympa. Landivisiau, du plat jusqu a Landernau mais toujours le vent de face ( ca donne du plat qui monte!). puis la fin est dure pour arriver a brest, le terminus en france, grosses cotes et la pluie qui s installe...

mercredi 3, depart de nuit, en 1 heure pile j arrive a l aeroport apres avoir bien pedale. j emballe mon velo tant biem que mal et fait enregistrer mes bagages. le vol est superbe. accole au hublot, cote droit de l avion juste en avant du reacteur, je regarde emerveille (un avion qui decolle c est tjs un miracle non?) l a vion s eleve au dessus d une ribambelle de petits cumulus. au travers des nuages, la terre morcellee de parcelles, la cote bretonne, dechiquetee, la mer, la manche, un bout de terre ( la pointe sud_ouest de l angleterre, Cornwall ?).

Dublin. sortit de l aeroport, alors que je remonte mes roues, premiere grosse douche, genre impressionnant, je peut retourner dans l avion please?? mais ca dure pas. il y aura encore 4 ou 5 averse de ce genre dans l apres midi. je me promene dans dublin, O`Connell St, la grande artere au nord de la Liffey (le fleuve qui traverse la ville et se jette dans la mer a l est), Temple bar, ancien quartier delabre ou trainaient les heroinomanes et tout renove aujourd hui, anime, chic, genre quartier latin. le soir je rejoins le quartier de Dundrum au sud et suis accueilli chez Herve et Katelle et leur enfants Elliott et Manon.

Jeudi, il fait tres beau. bon tour ds dublin, le soir plus de jambes.

vendredi. il pleut bcp ce matin. j attend. a 14h ca se calme, je fais mes aurevoir et reprend le velo. j entame par les montagnes de Wicklow, juste au sud de dublin. je passe le col de Sally Gap au milieu de landes denudee a perte de vue, tourbieres, bruyere, brouillard, torrents. paysages incroyables et etonnant, a seulememt 10 km de la capitale, cest un vrai desert, les moutons sont en liberte (sur la route entre autre),  pas un arbre a l horizon, juste la "military road" construite par les anglais qui sinue entre les vastes collines. je plante la tente au bord de la route. ce sera la pire nuit que j ai passe sous la tente depuis mon depart de strasbourg, j ai du sous estime la force et l exposition au vent

le matin, une fois la pluie passee, je continu, belle desente sur Laragh (20 km) avant de rejoindre le site de Glemdalough (la valle des2 lacs) ou je file direct a l hostel (c est pas un hotel mais une auberge de jeunesse) pour prendre une bonne douche, dormir et faire secher mes affaires.

dimanche 7. le beau temp est revenu, je quitte l hostel et fais un tour au bord du lowere lake. je quitte Glendalough, passe Laragh, et "descent" en directiom d Arcklow sur la cote en suivant la route de Vale of Avoca (vallee ou coule la riviere avoca). en quittant Arcklow je cherche la route direction Wexford et  me retrouve sur la voie rapide! je la suis un moment, c est pas agreable mais quand meme moins dangereux q une autoroute francaise, limitee a 100kmh et sur le cote il ya un genre de demi-voie en plus, appelee "hard shoulders"(?). une saccoche pete. je m arrete au bord de la mer au niveau de ballymoney (il y a plein de bleds qui s appel Ballyquelchose, c est un mystere que je n ai pas encore resolu).

lundi 8

je decolle assez tard, le temps de me lever et "reparer" les saccoches avec des sangles qui devraient en theorie bien les maintenir au porte-bagage. je poursuis sur la CoastRoad par Courtown, Ballygarett, Cahore Point ou je prend mon cssecroute sur la jetee a cote de pecheurs du lundi, de maquerau je crois. la route est bien cassante, succession interminable de "petites bosses" . a peine le temps de savourer la descente qu il faut repartir patiement sur la moulinette (42-30 pour les inities). je passe les villages de Kilmuckridge, Kilincooly, Blackwater, et Curracloe, ca sonne comme dans un film mais j invente rien, et arrive dans la ville de wexford. j ai le temps de trouver le camping, juche sur une colline au nord de la baie, de discuter avec un belge, et monter la tente avant qu elle n arrive.

mardi 9

repos vu qu il pleut, qu il vente et que j en ai marre.